Restauration scolaire

Restauration scolaire

Par admin mycollege21, publié le mercredi 28 août 2019 10:21 - Mis à jour le jeudi 16 juillet 2020 15:02
alesiacollegeplat.jpg
Le Département met tout en œuvre pour que l’on mange mieux à la cantine. Il sensibilise les collégiens aux produits de qualité, à la consommation locale et/ou bio mais aussi à l’éco-responsabilité !

Bien manger à la cantine

Quelques chiffres…

  • près de 2 M de repas servis chaque année dans les collèges de Côte-d’Or
  • 3,4 M€ c’est le budget annuel consacré par l’ensemble des collèges à l’achat de denrées alimentaires
  • 3,70 €, c’est le prix d’un repas pour tous les collégiens de Côte-d’Or !
    Un repas coûte 8,30 € au Département (investissement, fonctionnement, personnel), qui en assume donc 55 % du coût.

Sur les 47 collèges publics que gère le Département :

  • 38 collèges sont dotés d’une demi-pension où les repas sont réalisés sur place
  • 3 collèges se font livrer les repas par un lycée voisin
  • 5 collèges disposent d’une demi-pension commune au lycée et au collège (cité scolaire)

Les élèves d’un collège, non pourvu de service de restauration, prennent leurs repas au sein d’un lycée voisin.

De nombreux collèges en Côte-d’Or se sont engagés dans la démarche aux côtés du Département avec :

  • un approvisionnement régulier en légumes, viandes et produits laitiers locaux,
  • des actions événementielles de promotion des produits de qualité de notre terroir impliquant tous les acteurs des différentes filières,
  • un accompagnement du personnel de cuisine (formations, cafés-débats, échanges métier, visites d’exploitations agricoles).

Manger bon, sain et local à la cantine

Produits alimentaires de qualité et repas équilibrés pour un coût attractif identique pour tous les collégiens ! Le Département favorise depuis 2011 l’intégration de produits issus de filières agricoles locales et de produits bio.
Gages de qualité et économiquement intéressants, les produit issus de filières locales sont aussi l’occasion pour certains élèves de goûter des aliments frais et sains. Tous les collèges se sont engagés dans la démarche aux côtés du Département avec :

  • un approvisionnement régulier en légumes, viandes et produits laitiers locaux
  • un accompagnement du personnel de cuisine (formations, cafés-débats, échanges métier, visites d’exploitations agricoles)
  • des actions événementielles de promotion des produits locaux de qualité impliquant tous les acteurs des différentes filières.

Manger sainement est important surtout pour les collégiens en pleine croissance. Le Département vise à augmenter la quantité de produits bio dans les assiettes des collégiens. Depuis 2020, les restaurants scolaires proposent plus de 20 % de produits bio ou locaux. Ils devront atteindre 50 % d’ici 2025

En 2018, il se dote d’un nouveau service gratuit, la plateforme  Agrilocal21 afin de faciliter la mise en relation entre les chefs de restauration collective et les producteurs locaux et les approvisionnements.

61 chefs et seconds de cuisine, et leurs 90 appuis, sont employés dans les services de restauration des collèges de Côte-d’Or.

Alimentation : c'est du sérieux...

De multiples facteurs sont pris en compte dans l’élaboration des repas : équilibre des menus, achats responsables des produits, coûts maîtrisés… au-delà de leur qualité, c’est aussi la sécurité alimentaire qui est en jeu.

Le Laboratoire Départemental au service des collèges

Le Laboratoire Départemental aide les collèges dans la mise en place du Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS), obligatoire depuis 2006, préconisant les mesures à prendre en matière de sécurité sanitaire des aliments (traçabilité, procédures d’hygiène).

Un Plan Départemental Nutrition Alimentation pour améliorer la qualité des repas

Objectifs ? Assurer une bonne composition nutritionnelle des repas par l’accompagnement régulier d’une nutritionniste et l’utilisation du logiciel menu’co, augmenter la consommation de fruits, de légumes et de calcium, réduire la contribution moyenne des apports lipidiques et des sucres simples, favoriser la consommation des aliments sources de sucres complexes et de fibres. Conformément à la loi Egalim, les restaurants scolaires proposent désormais le choix d’un menu végétarien par semaine en complément du menu traditionnel, pour apprendre à consommer moins de viande, mais de meilleure qualité, sans carence en protéine.

À noter

Depuis 2014, le Département accompagne les collèges dans leurs objectifs de réduction du gaspillage alimentaire. Des actions sont mises en place pour inviter élèves et personnels à limiter le gaspillage. Les économies ainsi réalisées bénéficient à l’amélioration du service de restauration.